Lancement du 1er appel à projets «Interreg Grande Région 2021-2027»

Le 1er appel à projets pour le programme de coopération Interreg 2021-2027 est lancé depuis le 15 novembre 2022.

Pour plus d’informations, cliquez ici.

Gaspillage alimentaire : la date de durabilité minimum mieux explicitée

Le décret n°2022-1440 du 17 novembre 2022 permet aux opérateurs de compléter la mention « à consommer de préférence avant le » pour mieux informer le consommateur que le produit reste consommable sans risque pour la santé au-delà de cette date.

Près de 10 millions de tonnes de nourriture consommable sont jetées chaque année en France, selon l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie). L’article 35 de la loi Agec du 10 février 2020, relative à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire, est venu introduire dans le code de la consommation une disposition qui prévoit que lorsqu’un produit alimentaire comporte une date de durabilité minimale (DDM), celle-ci peut être accompagnée d’une mention informant les consommateurs qu’il reste consommable après cette date.

Lire la suite ici. 

Cas d’usage des jumeaux numériques dans différents maillons de la chaîne alimentaire

Table ronde en ligne : « Risques psychosociaux : les dirigeants d’entreprise, des acteurs majeurs » Le 6 décembre à 11 heures, la rédaction de la revue Travail & Sécurité vous convie à une nouvelle table ronde en ligne sur le thème « Risques psychosociaux : les dirigeants d’entreprise, des acteurs majeurs ».

Le 6 décembre à 11 heures, la rédaction de la revue Travail & Sécurité vous convie à une nouvelle table ronde en ligne sur le thème « Risques psychosociaux : les dirigeants d’entreprise, des acteurs majeurs ».

Elle réunira des experts INRS et Carsat, ainsi que des témoins d’entreprises qui débattront des sujets suivants : En quoi les chefs d’entreprise sont des acteurs incontournables pour lancer une démarche de prévention des RPS ? Comment doivent-ils initier une action, et qui y associer ? Où peuvent-ils trouver de l’accompagnement ? Ce rendez-vous sera l’occasion de présenter des retours d’expériences du terrain et de répondre à vos questions.

Lire la suite ici. 

Santé et sécurité au travail : OuiLive sensibilise les collaborateurs Savencia dans 26 pays

Dans le cadre de la semaine mondiale de la sécurité et de la santé au travail, le groupe Savencia a organisé, avec la start-up OuiLive, un challenge collaboratif et ludique pour sensibilité les équipes.

La start-up OuiLive, spécialiste de l’engagement des collaborateurs par le jeu, a annoncé mi-octobre 2022 qu’elle a accompagné Savencia pour mobiliser ses équipes sur la thématique de la qualité de vie au travail. Dans le cadre de la 9e semaine mondiale de la sécurité et de la santé au travail, le groupe a ainsi pu proposer à ses collaborateurs de participer à un challenge connecté sur l’application mobile OuiLive.

Lire la suite aussi. 

La bouteille 1Skin de Sidel veut incarner l’avenir du conditionnement durable pour les boissons sensibles

Produits biocides : proposition de critères pour la restriction de leur vente en libre-service

Insecticides, gels hydroalcooliques, appâts anti-rongeurs, désinfectants de surface, ces produits, appelés biocides, font partie de notre quotidien. Afin de réduire leur impact sur la santé humaine, animale et sur l’environnement, la loi dite EGALIM prévoit notamment l’interdiction de la vente en libre-service de certains produits aux particuliers. Dans ce contexte, l’Anses a été chargée de définir des critères afin de déterminer quelles catégories de produits biocides mériteraient une attention particulière et un accès limité. Ces produits resteraient toutefois accessibles à l’achat sous les conditions qui seront définies par les autorités.

Lire la suite ici. 

Antibiorésistance en santé animale : bilan 2022

À l’occasion de la semaine mondiale pour le bon usage des antibiotiques, l’Anses présente le bilan annuel du suivi des ventes de médicaments vétérinaires et celui du niveau de résistance des bactéries pathogènes chez les animaux. Elle fait également un point sur la surveillance de la résistance des bactéries pouvant contaminer l’être humain via les aliments d’origine animale, qu’elle mène dans le cadre de plans de surveillance harmonisés au niveau européen.

L’antibiorésistance est une problématique majeure à la fois pour la santé humaine et animale. Certaines bactéries résistantes peuvent se transmettre des animaux aux humains et inversement. Des bactéries porteuses de gènes de résistance aux antibiotiques sont également retrouvées dans l’environnement. La lutte contre l’antibiorésistance nécessite donc une approche globale.

Lire la suite ici.