Retour sur le salon Expobiogaz – 1er septembre 2021

Expobiogaz, le salon national du gaz renouvelable, est un rendez-vous de référence en France traitant l’ensemble des solutions pour la production et la valorisation du gaz renouvelable. La journée du 1er septembre a été animée par de nombreuses conférences. En voici quelques extraits :

Où va la filière Biogaz ? État des lieux et perspectives en France et en Grand Est

Dernières actualités de la filière :
– Certificat de production de biogaz, la filière est en attente des prochains décrets pour éclaircir les modalités.
– Avec les baisses des tarifs d’achats annoncés, les projets sont en baisses. Une hausse brutale avait été observée au moment de l’annonce pour anticiper l’application.
– Modification des prescriptions générales l’ICPE à découvrir ICI.

Les perspectives de la filière :
D’après GRDF il existe encore une forte capacité du réseau de gaz pour l’avenir, 200 zonages ont été validés aujourd’hui.
Silvère ADAM, un représentant de l’AAMF (Association des Agriculteurs Méthaniseurs de France) à rappeler que dans un contexte réglementaire et législatif en évolution, de gros problèmes se posent pour les projets lancés mais qui ne sont pas encore sortis de terre :
– Tension des tarifs d’achats des déchets
– Problématique de l’acceptabilité du grand publique
Pour répondre à cela l’ADEME va diffuser avant la fin de l’année un guide d’acceptabilité de la filière méthanisation et un guide des bonnes pratiques. GRDF a jouté que le financement participatif pourrait être un levier pour inclure le consommateur dans la filière.

Actuellement 18 tWh de projets ont été déposés en France. L’ADEME estime à 1/3 des projets qui sortiront de terre dans les 3 ans.

Observatoire des externalités de la méthanisation en Europe

Retrouvez une vidéo descriptive en cliquant ICI.

Filière BioGNV en France

Retrouvez une vidéo descriptive en cliquant ICI.

Financement participatif dans le secteur du biométhane

Retrouvez une vidéo descriptive en cliquant ICI.

Signature d’une convention de partenariat pour la création d’un Appel à Manifestation d’Intérêt pour la méthanisation en Grand Est

Ce salon a été marqué par la signature d’un partenariat en faveur de la méthanisation en Grand Est. Celui sera composé de deux briques :
– Des études approfondies et territoriales pour une exploitation raisonnée des potentiels de production de biométhane
– Une partie opérationnelle au développement de la méthanisation

Les signataires de cette convention : GRDF, GRTGAZ, Chambre d’Agriculture Régionale Grand Est.

Retrouvez toutes les conférences sur le lien suivant : https://www.expo-biogaz.com/fr/presentation-des-conferences-2021

Chimie du bois : l’écorce de bouleau valorisée en cosmétique par une start-up finlandaise

La start-up finlandaise Innomost a levé un financement de 5 millions d’euros pour son unité pilote de valorisation d’écorces de bouleau issues de l’industrie papetière.

Une alternative aux produits pétrosourcés

Dans la plupart des industries de la première transformation du bois (scieries, papeteries, etc.), l’écorce est un coproduit de faible valeur qui finit généralement valorisé en paillage ou en énergie. Innomost, une start-up finlandaise fondée en 2016, s’est associée avec le groupe nordique Metsä afin d’utiliser comme matière première dans ses procédés les écorces de bouleau issues de la production de pâte à papier.

Pour en savoir plus, cliquez ICI.

Une bioraffinerie industrielle de microalgues pour la cosmétique et la nutrition

Première mondiale : la création d’une bioraffinerie industrielle de microalgues a été officialisée ! Celle-ci sera financée dans le cadre d’un projet BBI-JU porté par l’entreprise Microphyt et qui rassemble 11 partenaires européens.

Une nouvelle chaîne de valeur dédiée aux ressources aquatiques en Europe

Le projet SCALE a été sélectionné par le « Bio-based Industries Joint Undertaking » (BBI-JU), associant la Commission européenne et le Consortium des Bio-industries (BIC). Le projet, d’une durée de 4 ans, est doté d’une subvention de 15 millions d’euros.

Pour en savoir plus cliquez ICI.

PAT récompensé pour son candidat-médicament

La société spécialisée dans la production de biomolécules végétales Plant Advanced Technologies (PAT) a été récompensée lors des Trophées de la santé. Cet événement, organisé par le groupe média Ebra et la coopérative Welcoop, coopérative de pharmaciens, a mis en avant les acteurs de la santé de la région Grand Est.

Pour en savoir plus, cliquez ICI.

[Workshop AgriWasteValue] Se conformer à la législation sur les coproduits issus de la biomasse : retours d’acteurs

L’économie circulaire, de plus en plus encouragée, contribue à la croissance économique et à la compétitivité des entreprises, en développant de nouveaux produits, dont certains à forte valeur ajoutée. Cependant, l’introduction sur le marché de nouveaux produits issus des coproduits de la biomasse est souvent complexe, notamment à cause des différentes législations en vigueur, aux niveaux régionaux et européens.

Pour en savoir plus et pour vous inscrire, cliquez ICI.

Revêtements biosourcés : Un nouveau projet financé par le BBI JU

Le partenariat public-privé BBI JU finance le projet Perfecoat dans le cadre du programme de recherche et d’innovation Horizon 2020 de l’Union européenne. Ce projet, mis en œuvre par un consortium multidisciplinaire d’experts de quatre universités et instituts de recherche et huit partenaires commerciaux, vise à développer et valider des revêtements pour le bois et décoratifs contenant plus de 25 % de composants biosourcés.

Pour en savoir plus, cliquez ICI.

Cosmétiques : BASF exploite les algues

Le géant allemand de la chimie BASF a présenté le 24 août 2021 son nouvel ingrédient cosmétique pour le contour des yeux, Seanactiv. Il est composé de fucoïdane, un polysaccharide sulfaté à longue chaîne que le chimiste extrait de l’algue brune Fucus vesiculosus (fucus vésiculeux). Pour extraire cet ingrédient qui améliore le contour des yeux, la division Care Chemicals de BASF exploite des algues récoltées manuellement sous licence gouvernementale.

Pour en savoir plus, cliquez ICI.

RE 2020 : les premiers textes sont parus

Le ministère de la Transition écologique vient de publier un premier décret et son arrêté qui fixent, à compter du 1er janvier 2022, les exigences de la prochaine réglementation environnementale (RE 2020) des bâtiments neufs.

Pour en savoir plus, cliquez ICI.

Un nouveau prototype de filet biodégradable en test à Boulogne-sur-mer

Du filet « biodégradable, biosourcé, recyclable et sans diffusion de microplastique ». Voilà la promesse faite par le parc naturel marin des estuaires picards et de la mer d’Opale et l’entreprise Seabird. Un premier prototype a vu le jour en 2020 pour répondre au problème de la pollution engendrée par les engins de pêches au fond des océans. Le second prototype est actuellement en test à Boulogne-sur-mer, à bord du Néreïdes II qui embarque 3 000 mètres de trémail, un filet composé de trois réseaux superposés.

Pour en savoir plus, cliquez ICI.

Le potentiel énergétique de la biomasse agricole n’est pas encore suffisant pour 2050

France Stratégie estime que le potentiel de la biomasse agricole actuellement mobilisée pour la production d’énergie n’atteint pas les objectifs fixés pour 2050 par la SNBC. Pour tenter d’y parvenir, elle suggère de soutenir l’agroécologie.

Pour en savoir plus, cliquez ICI.