Agria Grand Est est une association fondée en 1986 par des entreprises agroalimentaires et des organismes de recherche et d’enseignement supérieur de Lorraine. Agria Grand Est est le référent au service des entreprises agroalimentaires et agro-ressources de notre territoire. 

Au cœur de la région Grand Est, les experts d’Agria Grand Est sont là pour accompagner les entreprises de la bioéconomie à relever les défis liés au développement, quelle que soit leur taille, quelle que soit leur filière. Son objectif est de favoriser la compétitivité et le développement technologique des entreprises régionales de la bioéconomie. Notre expérience reconnue nous permet de gérer de multiples problématiques de leur activité dans une démarche toujours très personnalisée.

Nos missions

  • Promouvoir l’innovation, en partenariat avec les acteurs économiques, scientifiques et agricoles.
  • Favoriser l’émergence et la réussite de projets individuels et collectifs concourant au développement économique et technologique de la filière.
  • Sensibiliser, inciter, informer et accompagner les entreprises agro-alimentaires dans leurs projets de R&D.
  • Participer à la valorisation et à l’optimisation du transfert des résultats de la recherche et développer les relations entre industriels et universitaires.

Nos métiers

  • Ingénierie et accompagnement de projets individuels et collectifs pour des entreprises, des collectivités territoriales ou dans le cadre de projets européens (en tant que partenaire ou porteur). Cet aspect regroupe la mise en relation de partenaires, le montage administratif des dossiers, l’ingénierie financière, la coordination et le suivi des projets.
  • Veilles et études économiques, techniques et règlementaires.
  • Formation.
  • Diagnostics et Audit.
  • Animation et promotion de l’innovation, avec en particulier la tenue d’un site web, la rédaction de bulletins de veilles et newsletter, l’organisation de réunions d’informations et réunions technique ainsi que l’organisation des concours de l’innovation INOVANA et INOVAL.

Notre plaquette

Agria Grand Est est un CRITT interface (Centre Régional d’Innovation et le Transfert de Technologies), membre de l’ACTIA (Association de Coordination Technique pour l’Industrie Agro-alimentaire). Structure nationale de coordination, l’Actia fédère les activités des Instituts techniques de l’agro-alimentaire, ainsi que des Centres partenaires, interface et techniques, dont les 1200 chercheurs, ingénieurs et techniciens accompagnent quotidiennement les entreprises, en particulier les PME. Avec plus de 80 implantations en France, les Centres Actia interviennent dans tous les secteurs des industries alimentaires, ainsi que sur des valorisations non alimentaires des produits agricoles (biotechnologie, chimie fine, cosmétique, pharmacie). L’Actia dynamise et catalyse ce réseau unique de développement, de transfert, d’information et de formation en faisant jouer en synergie les savoir-faire et les complémentarités de chacun. Par ses missions d’incitation, de coordination et de communication, l’Actia est un élément essentiel du monde agro-alimentaire.

Agria Grand Est, une des trois composantes de l’ARIA Grand Est.

L’ARIA GRAND EST en 2021, ce sont 3 structures territoriales, qui fortes de leurs compétences spécifiques, portent des actions transversales Grand Est.

Agria Grand Est en Lorraine portera les commissions :

  • Innovation et compétitivité
  • Formation–emploi–attractivité du secteur

L’ARIA Alsace porte les commissions :

  • Export et Salons en partenariat avec CCI International et CCI Alsace Eurométropole
  • RSE et Développement Durable en partenariat avec Initiatives Durables
  • Relations ANIA / IAA du Grand Est

Le Club I3A -Champagne-Ardenne porte les commissions :

  • Développement commercial
  • Logistique et Supply Chain

Agria Grand Est respecte l’engagement républicain conformément à la loi du n°2021-1109 du 24 aout 2021.

Rappel des engagements :

ENGAGEMENT N° 1 : RESPECT DES LOIS DE LA RÉPUBLIQUE

Le respect des lois de la République s’impose aux associations et aux fondations, qui ne doivent entreprendre ni inciter à aucune action manifestement contraire à la loi, violente ou susceptible d’entraîner des troubles graves à l’ordre public. L’association ou la fondation bénéficiaire s’engage à ne pas se prévaloir de convictions politiques, philosophiques ou religieuses pour s’affranchir des règles communes régissant ses relations avec les collectivités publiques. Elle s’engage notamment à ne pas remettre en cause le caractère laïque de la République.

ENGAGEMENT N° 2 : LIBERTÉ DE CONSCIENCE

L’association ou la fondation s’engage à respecter et protéger la liberté de conscience de ses membres et des tiers, notamment des bénéficiaires de ses services, et s’abstient de tout acte de prosélytisme abusif exercé notamment sous la contrainte, la menace ou la pression. Cet engagement ne fait pas obstacle à ce que les associations ou fondations dont l’objet est fondé sur des convictions, notamment religieuses, requièrent de leurs membres une adhésion loyale à l’égard des valeurs ou des croyances de l’organisation.

ENGAGEMENT N° 3 : LIBERTÉ DES MEMBRES DE L’ASSOCIATION

L’association s’engage à respecter la liberté de ses membres de s’en retirer dans les conditions prévues à l’article 4 de la loi du 1er juillet 1901 et leur droit de ne pas en être arbitrairement exclu.

ENGAGEMENT N° 4 : ÉGALITÉ ET NON-DISCRIMINATION

L’association ou la fondation s’engage à respecter l’égalité de tous devant la loi. Elle s’engage, dans son fonctionnement interne comme dans ses rapports avec les tiers, à ne pas opérer de différences de traitement fondées sur le sexe, l’orientation sexuelle, l’identité de genre, l’appartenance réelle ou supposée à une ethnie, une Nation, une prétendue race ou une religion déterminée qui ne reposeraient pas sur une différence de situation objective en rapport avec l’objet statutaire licite qu’elle poursuit, ni cautionner ou encourager de telles discriminations. Elle prend les mesures, compte tenu des moyens dont elle dispose, permettant de lutter contre toute forme de violence à caractère sexuel ou sexiste.

ENGAGEMENT N° 5 : FRATERNITÉ ET PRÉVENTION DE LA VIOLENCE

L’association ou la fondation s’engage à agir dans un esprit de fraternité et de civisme. Dans son activité, dans son fonctionnement interne comme dans ses rapports avec les tiers, l’association s’engage à ne pas provoquer à la haine ou à la violence envers quiconque et à ne pas cautionner de tels agissements. Elle s’engage à rejeter toutes formes de racisme et d’antisémitisme.

ENGAGEMENT N° 6 : RESPECT DE LA DIGNITÉ DE LA PERSONNE HUMAINE

L’association ou la fondation s’engage à n’entreprendre, ne soutenir, ni cautionner aucune action de nature à porter atteinte à la sauvegarde de la dignité de la personne humaine. Elle s’engage à respecter les lois et règlements en vigueur destinés à protéger la santé et l’intégrité physique et psychique de ses membres et des bénéficiaires de ses services etses activités, et à ne pas mettre en danger la vie d’autrui  par ses agissements ou sa négligence. Elle s’engage à ne pas créer, maintenir ou exploiter la vulnérabilité psychologique ou physique de ses membres et des personnes qui participent à ses activités à quelque titre que ce soit, notamment des personnes en situation de handicap, que ce soit par des pressions ou des tentatives d’endoctrinement. Elle s’engage en particulier à n’entreprendre aucune action de nature à compromettre le développement physique, affectif, intellectuel et social des mineurs, ainsi que leur santé et leur sécurité.

ENGAGEMENT N° 7 : RESPECT DES SYMBOLES DE LA RÉPUBLIQUE

L’association s’engage à respecter le drapeau tricolore, l’hymne national, et la devise de la République.