La réutilisation des eaux industrielles en agroalimentaire – Règlementation, Méthode, Témoignage

Face aux enjeux croissants liés à l’utilisation de la ressource en eau, les sujets de la réutilisation/recyclage des eaux industrielles et de la réutilisation des eaux usées traitées montent en puissance. Également concernés par des enjeux de maintien de la qualité sanitaire, les acteurs du secteur agroalimentaire se saisissent de ce sujet afin de faire évoluer les pratiques et la règlementation vers ces opportunités de réutilisation d’eau dans l’industrie.

Dans ce contexte, Agria Grand Est et le pôle de l’eau HYDREOS organisaient le 1er décembre 2021, un atelier d’échange de bonnes pratiques à destination des entreprises agroalimentaires, sur la thématique de la réutilisation des eaux industrielles en agroalimentaire – Règlementation, Méthode, Témoignage.

Au programme de cet atelier, après une présentation du contexte règlementaire par l’ARS Grand Est et la DREAL Grand Est, des chercheurs d’AgroParisTech présentaient une approche méthodologique de la mise en place de solutions de réutilisation en IAA, développée dans le cadre du projet Minimeau (https://minimeau.fr/). Enfin, deux entreprises agroalimentaires en brasserie et en fromagerie ayant mis en œuvre des solutions de réutilisation ont partagé leur retour d’expérience.

Agria Grand Est et HYDREOS remercient les intervenants Nicolas REYNAUD (ARS Grand Est), Rémi SUAIRE (DREAL Grand Est), Wafa GUIGA, Hedi ROMDHANA et Claire FARGUES (AgroParisTech – Minimeau), Jean-Marc LICHTLE (La Grenouille Assoiffée) et Nadège KAMMER-MARTIN (Bongrain Gérard – Illoud) pour leur implication et le partage de leur expérience. Nous remercions également l’Agence de l’eau Rhin-Meuse qui apportent son soutien financier dans la réalisation de notre étude.

> Retrouvez le replay de l’atelier en cliquant sur la vidéo ci-contre.

Eau et produits chimiques en industries agroalimentaires : enjeux et résultats d’une enquête sur le bassin Rhin-Meuse

Les opérations de nettoyage et désinfection représentent un enjeu technique, économique et environnemental dans le secteur agroalimentaire. Ces opérations sont généralement associées à une utilisation importante de produits chimiques permettant le maintien de la qualité sanitaire de la production. L’utilisation de produits chimiques peut être associée à des risques chimiques, notamment des risques environnementaux liés à la pollution de la ressource en eau via les rejets de substances dangereuses. Parallèlement, il existe une grande diversité de solutions innovantes, plus efficaces d’un point de vue technique et environnemental, qui ont conduit certaines entreprises à faire évoluer leurs pratiques.

Dans ce contexte, Agria Grand Est et HYDREOS ont mené une étude sur l’utilisation de produits chimiques en industrie agroalimentaire et un atelier d’échange de bonnes pratiques a été réalisé le 23 septembre 2021 sur le thème de « l’utilisation de produits chimiques associée aux méthodes de nettoyage et désinfection en industries agroalimentaires ». Après une présentation des premiers résultats de l’étude en cours (13 sites agroalimentaires concernés), trois industriels ont témoigné sur la mise en place de bonnes pratiques relatives à l’utilisation de produits chimiques et aux méthodes de nettoyage/désinfection. Ce webinaire s’est clôturé par une présentation des méthodes et technologies alternatives innovantes pour le nettoyage et la désinfection en industries agroalimentaires (ozone, UV/lumière pulsée, plasma froid, nettoyage cryogénique, couplage ultrasons/eau ozonée).

> Retrouvez les premiers résultats de l’enquête sur notre infographie ainsi que le replay de l’atelier du 23 septembre en cliquant sur les liens ci-contre.

Enquête sur l’utilisation de l’eau dans les IAA du Grand Est

Dans un contexte global marqué par le changement climatique, l’eau est devenue un enjeu clé pour l’industrie agro-alimentaire, à la fois en termes de performance industrielle, d’économie, de risque de pénurie ou de tensions sur la ressource, et d’image.

En octobre 2020, HYDREOS et Agria Grand Est (association d’entreprises agro-alimentaires) ont conjointement lancé une étude co-financée par l’Agence de l’eau Rhin-Meuse et portant sur la gestion de l’eau dans l’industrie agro-alimentaire.

Dans le cadre de la phase I de l’étude, intitulée « Etat des Lieux des consommations d’eau et analyse quantitative et qualitative des rejets », une enquête a été réalisée auprès d’une cinquantaine d’entreprises de l’industrie agro-alimentaire. Ce questionnaire s’est structuré autour des thèmes suivants : sensibilité à la thématique eau ; volumes et usages de l’eau ; nettoyage et recyclage de l’eau ; analyse et traitement de l’eau.

Nous vous proposons de retrouver dans l’infographie les résultats clés de cette enquête :

  • De nombreuses entreprises ont dépassé le stade de la sensibilisation et de la prise de conscience concernant les enjeux liés à l’eau dans le secteur agroalimentaire. Elles ont ainsi initié une véritable dynamique d’amélioration continue pour répondre à ces enjeux quantitatifs (consommation) et qualitatifs (traitement et rejets).
  • La prise en compte de ces enjeux et la mise en place d’actions concrètes permettront d’atteindre des résultats étroitement liés. La réduction de la consommation et de la charge polluante permettra une baisse des coûts liés à la consommation et au traitement de l’eau, tout en réduisant les risques de pénurie ou de mise en demeure. En réduisant la charge polluante, la mise en place de solutions de réutilisation de l’eau sera également facilitée, réduisant à nouveau la consommation. Tout ceci concourt à diminuer le coût complet de l’eau et les impacts sur la ressource.
  • Cependant, malgré la prise de conscience et la dynamique positive observée, le manque de compétences apparait comme un frein pour aller plus loin.

L’enjeu de cette action portée par Agria Grand Est et HYDREOS, avec le soutien financier de l’Agence de l’Eau Rhin-Meuse, est notamment de pouvoir accompagner les entreprises de tous niveaux pour leur donner les moyens de poursuivre sur cette dynamique positive, en vue d’une gestion durable de l’eau.

Votre contact pour + de renseignements

Pierre-Lou CHAPOT
Chargé de projet

06 26 94 43 20

pierre-lou.chapot@iaa-lorraine.fr