Méthanisation : la Confédération paysanne demande un moratoire

« La Confédération paysanne estime qu’il est urgent de réaliser un premier bilan de la méthanisation en France par des évaluations sur le terrain et une analyse de cycle de vie (ACV) complète, prenant en compte l’ensemble des impacts environnementaux », indique le syndicat dans un communiqué. Il demande donc au ministère de la transition écologique un moratoire sur la méthanisation. « Sur le terrain, de nombreux problèmes ont été mis en évidence : renchérissement du foncier, investissements importants sur les fermes qui risquent de figer les systèmes, concurrence entre cultures alimentaire et énergétique, gestion des digestats et risques accidentels sanitaires et environnementaux, notamment au cours des phases d’exploitation et de maintenance ».

Pour plus d’informations, cliquez ICI.

Un nouveau label pour lutter contre le gaspillage alimentaire

Le label « anti-gaspillage alimentaire » vient d’être lancé. Prévu dans le cadre de la loi n° 2020-105 du 10 février 2020 relative à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire (AGEC), ce dispositif est destiné à orienter les choix des consommateurs, à créer une dynamique vertueuse pour les entreprises concernées et à accompagner les objectifs ambitieux définis par la loi.

Pour plus d’informations, cliquez ICI

FoodTech : Les 8 prévisions de DigitalFoodLab pour 2021

Malgré le contexte, l’écosystème FoodTech dans son ensemble a prospéré au lendemain d’une nouvelle année qui pourrait encore révéler de nombreux nouveaux défis selon DigitalFoodLab, dont voici les prévisions pour 2021.

Pour plus d’informations, cliquez ICI

La start-up Mo’Rice veut démocratiser le végétal

En 2017, Jean Christophe Bernard et Damien Meyrignac, les deux fondateurs de Mo’Rice, se lancent dans l’aventure Mo’Rice avec le pari de démocratiser le végétal par l’intermédiaire de desserts locaux, gourmands et végan. Janvier 2021, l’objectif est en bonne voie de réalisation puisque, victime de son succès, la marque marseillaise élargit sa gamme plaisir en développant ses premiers « mo’mages blancs » avec deux nouveaux desserts.

Pour plus d’informations, cliquez ICI

L’accord de Paris à l’envers : le recours aux énergies fossiles croît de 2% par an

« Pour respecter les objectifs de l’accord de Paris (trajectoire 1,5°C de réchauffement) et éviter une catastrophe climatique qui deviendrait permanente, tous les pays du Monde doivent réduire collectivement la consommation d’énergies fossiles de 6 % par an au cours de la prochaine décennie, mais ce cap n’est pas tenu du tout et bien au contraire le Monde se dirige plutôt globalement vers une augmentation de 2 % des énergies fossiles par an. »

Pour plus d’informations, cliquez ICI.

Terre de Lin – La première coopérative linière de France se crée un passage dans le secteur des composites

« Enracinée en terre normande, à l’intérieur de la zone oblongue qui, de Caen à Amsterdam, concentre 90 % de la production mondiale de fibre de lin, Terre de Lin (40 000 t./an) est leader mondial sur ce marché encore fortement orienté vers l’application textile. L’intégration progressive des fibres végétales techniques dans les matériaux, et spécialement dans les composites, offre à la filière lin des possibilités d’extension d’activité que cette coopérative explore depuis une dizaine d’années, en lien avec des entreprises partenaires. Son nom et son savoir-faire sont ainsi associés à de notables succès industriels dans le ski, les systèmes audio, le design d’ameublement ou encore la navigation de plaisance. »

Pour plus d’informations, cliquez ICI.

SRP et encadrement des promos : un effet contrasté

Le relèvement du seuil de revente à perte et l’encadrement des promotions, expérimenté dans le cadre de la loi Egalim, « n’ont pas eu d’effet inflationniste », concluent les deux chercheurs François Gardes et Céline Bonnet, dans le rapport d’évaluation au Parlement de ces deux mesures, édité le 30 septembre et publié sur le site de la DGCCRF.

Lire la suite ici.

Les stockages de gaz naturel d’aujourd’hui accueilleront les gaz renouvelables de demain

À l’occasion de la Journée Mondiale du Climat le 8 décembre 2020, Storengy, filiale d’ENGIE spécialiste du stockage de gaz, rappelle l’importance des stockages de gaz présents en France pour soutenir l’évolution du mix énergétique vers les gaz renouvelables et ainsi agir en faveur du climat. Le rôle de ces sites de stockage est primordial car s’ils stockent du gaz naturel aujourd’hui, ils pourront également accueillir des gaz renouvelables demain.

Pour plus d’informations cliquez ICI.

« Certains matériaux cochent toutes les cases : biosourcés, recyclables et compostables en milieu naturel »

Dans un contexte de course à la recyclabilité, Christophe Morin, gérant du cabinet de conseil Packagile, explore pour Process Alimentaire les principales pistes d’innovation en matière d’éco-conception. Et souligne l’émergence de matériaux qui cochent toutes les cases : à la fois biosourcés, recyclables et compostables.

Lire la suite de l’article, ici : lien.