Votre contact

Marie BARTHELEMY
Chargée de mission agro-ressources

marie.barthelemy@vanapa-lorraine.fr
Tel : 03 83 44 08 79

Contexte et objectifs

PERSEPHONE est l’acronyme de : Production d’Energies RenouvelableS, Engrais et Produits Harmonieux d’Origines NaturElles

Ce projet a été introduit dans le cadre du programme opérationnel de coopération transfrontalière Interreg VA « Grande Région » 2014-2020. La Grande Région est composée des départements français de Meuse, Moselle, Meurthe-et-Moselle et Vosges, des provinces wallonnes de Liège et Luxembourg, du Grand-Duché du Luxembourg, et des länder allemands de Rheinland-Pfalz et Saarland).

Le projet PERSEPHONE est dans la continuité des projets Energattert (2002-2004), Agricométhane (2005-2007), Optibiogaz (2008-2012) et EcoBiogaz (2012-2015).

Son objectif principal est de positionner la biométhanisation dans la bioéconomie et l’économie circulaire. Perséphone a la volonté d’apporter une nouvelle valeur ajoutée aux unités agricoles existantes afin de les pérenniser à l’horizon 2020-2030. Les futures unités pourront également intégrer ces nouvelles données dans leur business plan.

D’une durée de 3 ans ce projet se déroulera du 1er juillet 2016 au 30 juin 2019.

Les actions

Action 3 : Diversification des installations de biogaz par l’intégration d’hydrogène renouvelable et raffinage du digestat

Cette action devra aboutir à la construction d’un démonstrateur H2 mobile qui sera testé sur différentes installations en Grande Région ainsi qu’à la construction et la mise en application d’un démonstrateur mobile pour raffiner différents types de digestat en Grande Région et extraire les principaux composés NPK.

Action 4 : Production d’algues dans la Grande Région pour de nouveaux marchés

Agria Grand Est, aux côté de l’entreprise Sustain Water, sera particulièrement impliquée  dans cet axe de travail. Celui-ci portera sur la production d’algues et de plantes de lagunage valorisant le CO2, la chaleur et le digestat des installations de biométhanisation.

Il s’agira d’évaluer le contenu des biomasses algales produites (pour des applications dans les domaines pharmaceutique, bioplastique, biodiesel, alimentation animale et fertilisants) ainsi que le retour des résidus vers la biométhanisation.

Par ailleurs, les algues elles-mêmes pourront, après leur récolte, être incorporées dans le digesteur et contribuer ainsi par leur pouvoir méthanogène et leur composition, à la production de biogaz et donc d’électricité, mais aussi de chaleur, de CO2 et de digestat. Ces derniers éléments seront à leur tour utilisés pour la production des algues dans une logique d’économie circulaire.

3 réacteurs en serre seront mis en place sur le site de Faascht.

Action 5-6 : Le digestat et ses fractions en substitution aux engrais chimiques : impact sur les sols et la qualité des eaux.

Afin de traiter la question du positionnement économique du digestat six parcelles expérimentales seront mises en place. Elles seront réparties en Grande Région et permettront de tester plus de 16 variantes de fertilisation. Des bougies poreuses permettront de prélever l’eau en profondeur afin d’analyser la concentration en nitrates et détecter la présence de molécules phytosanitaires.

Par ailleurs des lysimètres seront mis en place sur le site de Naturgas Kielen afin d’étudier l’évolution de la qualité des eaux des différents types de sol de la Grande Région.

Action 7 : Estimation écologique et faisabilité économique

Par un effort concerté, tous les partenaires de PERSEPHONE vont collecter et générer des données tangibles à la fois scientifiques, techniques, législatives et de vécu réel sur l’ensemble du territoire de la Grande Région. Des études économiques et environnementales destinées à évaluer de manière objective les avantages et inconvénients des nouvelles stratégies énergétiques et de production biobasées proposées dans PERSEPHONE seront effectuées.

Les partenaires et les soutiens financiers

Porteur de projet

ASBL Au Pays de l’Attert (B)

Créée en 1993 à l’initiative de quelques attertois, l’asbl Au Pays de l’Attert mène essentiellement des projets en lien avec le développement de la commune d’Attert et plus globalement de la vallée de l’Attert tant belge que luxembourgeoise.

Début des années 2000, elle se lance dans le domaine des énergies renouvelables et plus spécialement dans la filière de la biométhanisation. Depuis lors, elle multiplie la coordination de projets wallons ou européens dans ces domaines.

Partenaires scientifiques

LIST – Luxembourg Institute of Science and Technology (L)

Le LIST est une Research and Technology Organisation (RTO) avec pour mission de développer des technologies avancées et d’offrir, à l’économie et à la société, des produits et services innovants. En tant que moteur majeur de la diversification et de la croissance de l’économie luxembourgeoise par l’innovation, le LIST contribue au déploiement d’un grand nombre de solutions dans des secteurs très variés comme l’énergie, l’IT, les télécommunications, l’environnement, l’agriculture et l’industrie de pointe aux niveaux national et européen.

IZES – institut des systèmes énergétiques futurs (D)

L’IZES est une dépendance de l’Université de Sarrebruck. Elle intervient dans la recherche appliquée et le développement dans le domaine des énergies renouvelables, des économies d’énergie, des marchés de l’énergie et de la gestion des flux de matières.

AGRA-OST (B)

Agra-Ost est une ASBL qui intervient dans le domaine de la fertilisation de la prairie (engrais organiques et minéraux), des essais variétaux en prairie, de la valorisation et du stockage des engrais de ferme, des mesures agri-environnementales, des énergies renouvelables et des cultures énergétiques.

La formation et la vulgarisation sont assurées pour tous les domaines étudiés, pour les agriculteurs francophones et germanophones de la Wallonie, et donc dans les deux langues : français et allemand.

UL-ENSAIA, Université de lorraine(F)

L’Université de Lorraine forme des ingénieurs dans les métiers de l’agroalimentaire. La recherche s’organise autour de 6 laboratoires couvrant les thématiques suivantes : agronomie et environnement, animal et fonctionnalités des produits animaux, sols et environnement, génie des procédés biotechnicologiques et alimentaires, sciences et génie alimentaire.

Université de Liège – ULg (B)

Recherche et enseignement dans le domaine des sciences et de l’environnement.

Agria Grand Est (F)

Agria Grand Est est l’ARIA  de Lorraine et un CRITT  interface qui fédère les opérateurs du développement technologique et de l’innovation du secteur agroalimentaire et agro-ressource en région pour faciliter le développement des entreprises, et leur proposer des solutions technologiques adaptées à leurs besoins.

5 exploitations pilotes