Performance industrielle picto

Cybersécurité : l’Etat mobilise 1 milliard d’euros pour faire face à la menace

Point épidémiologique Covid-19 du 19 novembre : franchissement du pic épidémique de la seconde vague, des indicateurs encore à des niveaux élevés

Publié chaque semaine, le point épidémiologique relatif à la surveillance de la Covid-19 présente une analyse détaillée des différents indicateurs mis en place par Santé publique France et son réseau de partenaires pour suivre l’évolution de l’épidémie et orienter les décisions publiques. En semaine 46, les indicateurs confirment la baisse de la circulation du SARS-CoV-2 avec les diminutions simultanées du nombre de nouveaux cas confirmés (-40%), des hospitalisations (-13%) et des admissions en réanimation (-9%). Même si les indicateurs restent à des niveaux élevés, leur observation suggère que le pic épidémique de la seconde vague a été franchi.

 

Lire la suite de l’article, ici : lien.

COVID-19 : des indicateurs à l’échelle infra-départementale sur Géodes

A partir du 21 octobre, Santé publique France met à la disposition de tous, sur son observatoire cartographique Géodes, de nouveaux indicateurs à des échelons infra-départementaux. En complément des indicateurs nationaux, régionaux et départementaux déjà disponibles, Santé publique France décline le taux d’incidence (tous âge), le taux de dépistage et le taux de positivité à des échelons territoriaux très fins : IRIS, commune et établissement public de coopération intercommunale (EPCI). Cette nouvelle déclinaison des indicateurs permet de situer chaque territoire par rapport aux autres ainsi qu’à l’échelon national. L’objectif est d’apporter une aide à la décision à tous les niveaux du territoire.

 

Lire la suite de l’article, ici.

Covid-19 : comment gérer un éventuel cluster dans votre entreprise ?

Présanse, la fédération des services de santé au travail, propose des outils pratiques pour la prise en charge des personnes symptomatiques et l’identification des cas contact.

Le Protocole national de déconfinement précise (page 11) qu’il revient à « l’entreprise en lien avec le Service de Santé au Travail, de rédiger préventivement une procédure adaptée de prise en charge sans délai des personnes symptomatiques » et dans l’hypothèse d’un cas avéré, l’entreprise « doit pouvoir faciliter l’identification des contacts » par la réalisation d’une matrice d’exposition.

Comment réagir si un salarié présente des symptômes faisant suspecter une contamination ?
Présanse recommande de suivre un protocole bien précis :

Lire la suite de l’article ici.

Covid 19 : Objectif reprise – appui à la reprise et la poursuite d’activité pour les TPE-PME

Covid-19 : Santé Publique France fait le bilan du confinement sur les habitudes alimentaires

Publication de la liste des dérogations d’étiquetages accordées temporairement dans le contexte de l’épidémie de COVID-19