Teneurs maximales de contaminants, valeurs toxicologiques de référence, doses critiques… Ceux de nos lecteurs qui sont plus familiers des dangers biologiques ont parfois été déroutés par ces termes que l’on retrouve dans les brèves consacrées aux contaminations chimiques. Ce point a pour objectif de vous donner quelques repères.

Les termes qui suivent portent sur deux notions distinctes : l’exposition et le niveau de contamination. Pour rappel, le niveau de contamination correspond à la concentration d’une substance dans une matrice. L’exposition est la quantité de cette substance absorbée par un individu pendant un intervalle de temps donné, l’exposition est donc le produit du niveau de contamination par la consommation.

Lire la suite de l’article, ici.

Idée reçue : avec l’âge, c’est normal d’avoir des TMS (troubles musculosquelettiques) !

Une nouvelle vidéo de sensibilisation sur les TMS visant à combattre l’idée reçue : «  Avec l’âge, c’est normal d’avoir des TMS ! » est disponible. Elle a été élaboré dans le cadre du PRST3.

Encore aujourd’hui, beaucoup d’idées reçues circulent sur les TMS, et leur prévention, ce qui peut parfois expliquer l’échec ou en tout cas la limite de certaines démarches mises en place dans les entreprises.

Après le premier clip visant à combattre l’idée reçue relative à la prévention des TMS « Pour prévenir les TMS, il suffit de montrer les bons gestes et les bonnes postures » sorti en février 2019 (plus de 6300 vues), un second volet est proposé : « Avec l’âge, c’est normal d’avoir des TMS ! ».

Les objectifs 

  • Montrer qu’il est possible de prévenir les TMS tout au long des carrières professionnelles, en mettant en place diverses actions de prévention, et ainsi permettre de partir en retraite avec une santé préservée. En effet, vieillir au travail ne signifie pas forcément avoir des TMS.
  •  Mettre en évidence des actions de prévention pertinentes :
    • accompagner les salariés : lors de leur embauche avec un accueil adapté, déployer le tutorat, leur proposer une offre de formation au poste tout au long de leur parcours professionnel, et anticiper une évolution professionnelle si possible,
    • réduire les contraintes physiques,
    • optimiser l’organisation du travail et l’espace de travail,
    • développer et favoriser le collectif de travail,
    • laisser des marges de manœuvre.
  • Rappeler l’importance d’une démarche globale de prévention des TMS, en impliquant les salariés.

Publics ciblés :

  • chefs d’entreprise et personnes ressources chargées d’initier, piloter ou animer une démarche de prévention des TMS,
  • représentants du personnel dans le cadre de leurs missions,
  • salariés dans le cadre de leur participation à la prévention des TMS,
  • tous les secteurs d’activité peuvent être concernés, et toute taille d’entreprise.

Une solution circulaire pour le traitement des masques anti-Covid

La société Plaxtil, installée à Châtellerault dans la Vienne, a mis au point une technique pour recycler en matière plastique les masques chirurgicaux utilisés pour se protéger de la Covid-19. Une façon de réduire l’impact écologique de ces masques usagés,[…]

Lire la suite de l’article ici.

Plan d’actions COVID 19 : un nouvel outil pour aider les entreprises à réaliser l’évaluation des risques

Nanomatériaux dans l’alimentation : les recommandations de l’Anses pour améliorer leur identification et mieux évaluer les risques sanitaires pour les consommateurs

La France s’associe à ses partenaires européens pour constituer la liste des substances reconnues comme perturbateurs endocriniens