L’Europe rejette le projet de restriction des alternatives végétales aux produits laitiers

L’amendement visant à imposer plusieurs restrictions aux alternatives végétales aux produits laitiers a été retoqué fin mai par le Conseil Européen, la Commission Européenne et les États-membres.

Lire la suite ici.

Aptitude au contact : la DGCCRF fait la lumière sur les fibres de bambou

Les plastiques contenant des fibres de bambou sont dans le viseur des autorités. La DGCCRF publie une note explicative quant à leur utilisation dans des emballages destinés au contact alimentaire.

Lire la suite ici.

Francisation de fruits et légumes : un réseau démasqué

Les autorités ont mis à jour un cas de tromperie sur l’origine de plusieurs centaines de fruits et légumes. Un grossiste du Sud de la France est suspecté d’avoir reconditionné les denrées pour étiqueter des origines France, alors que le sourcing provenait d’Espagne.

Lire la suite ici.

Sécurité des aliments : l’IFIF et la FAO publient un nouveau guide

La Fédération internationale de l’industrie de l’alimentation animale (Ifif) et l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) ont publié, fin décembre, un nouveau manuel de bonnes pratiques pour le secteur de l’alimentation animale. Une version entièrement révisée et élargie, destinée à améliorer la sécurité des aliments et la qualité de leur production.

Lire la suite ici.

 

Nanomatériaux : pour une définition européenne plus protectrice

Dans l’Union européenne, la définition des nanomatériaux varie en fonction des secteurs d’activité. La Commission européenne a lancé une consultation publique pour réviser la définition des nanomatériaux en vue d’une éventuelle harmonisation. Dans sa réponse, l’Anses appelle à ne pas exclure de cette définition certains nanomatériaux qui pourraient pourtant être problématiques pour la santé humaine et l’environnement.

Lire la suite ici.

Arrêté du 28/05/21 modifiant l’arrêté du 29 mai 2009 relatif aux transports de marchandises dangereuses par voies terrestres (dit « arrêté TMD »)

Publics concernés : intervenants (expéditeurs, transporteurs, chargeurs, déchargeurs, emballeurs, remplisseurs) participant aux opérations de transport par voies terrestres (routière, ferroviaire et voies de navigation intérieures) de marchandises dangereuses ; services de l’Etat chargés du contrôle et/ou de l’instruction (DREAL, DEAL, DRIEE, DRIEA, Services instructeurs visés à l’article R.* 4100-1 du code des transports).

Objet : transports de marchandises dangereuses par voies terrestres/RID/ADR/ADN.

Lire la suite ici.

Peste porcine africaine : risques associés aux élevages en plein air

L’EFSA a évalué le risque de propagation de la peste porcine africaine (PPA) dans les élevages de porcs en plein air et a proposé des mesures de biosécurité et de contrôle pour les élevages en plein air dans les zones de l’UE affectées par la PPA.

L’élevage de porcs en plein air est courant dans l’UE. Cependant, il n’existe pas de législation au niveau européen pour catégoriser ces exploitations, de sorte que les informations disponibles sont limitées, non harmonisées et doivent être interprétées avec prudence.

Lire la suite ici.

Résistance aux antimicrobiens et environnement de production alimentaire : sources et options de contrôle

Les engrais d’origine fécale, l’irrigation et l’eau constituent les sources les plus importantes de résistance aux antimicrobiens (RAM) dans les aliments à base de plantes et/ou dans l’aquaculture. En ce qui concerne la production animale terrestre, les sources potentielles sont les aliments pour animaux, les humains, l’eau, l’air ou la poussière, la terre, la faune, les rongeurs, les arthropodes ou encore l’équipement, selon l’EFSA.

Lire la suite ici.

Glyphosate : les régulateurs de l’UE entament l’examen des évaluations pour le renouvellement de l’autorisation

L’EFSA et l’Agence européenne des produits chimiques (ECHA) ont reçu une évaluation préliminaire des risques associés au glyphosate, réalisée par quatre États membres de l’UE et vont à présent en étudier les résultats. Le glyphosate, l’herbicide le plus utilisé dans le monde, est actuellement autorisé dans l’UE jusqu’en décembre 2022.

Lire la suite ici.

Titanium dioxide: no longer considered safe as feed additive

Titanium dioxide can no longer be considered safe when used as an additive in animal feed, EFSA has concluded.

Lire la suite ici.