Poudres durables : Comme alternative à la protéine de lactosérum, Gymsect propose la protéine de grillons

Simple comme Bonjour teste les yaourts en vrac chez Monoprix

Le Collectif Simple comme Bonjour propose dès aujourd’hui son yaourt bio, local et fermier en vrac au rayon trad crémerie de cinq supermarchés Monoprix parisiens. Une nouvelle expérience pour les consommateurs qui peuvent acheter la quantité souhaitée, ramenée à la maison dans leur propre contenant réemployable.

Plus d’informations Ici

Le papier se décline sur tous les marchés

Encore trois exemples de lancements récents illustrent la réduction des plastiques dans les emballages avec une substitution totale ou partielle par du papier : la salade Les Crudettes, les bonbons Krema et le jambon Madrange.

Plus d’informations Ici

Fermentalg peut commercialiser son DHA algal pour la nutrition infantile en Europe

Spécialisée dans les micro-algues, Fermentalg a reçu une extension d’agrément Novel Food pour l’utilisation de son DHA issue de Schizochytrium en nutrition infantile.
Ce DHA d’origine algale pourra donc servir à enrichir des préparations pour nourrisson, avec des bénéfices sur le développement cérébral, artériel et oculaire.

Plus d’informations Ici

Insectes : l’Efsa favorable à l’autorisation Novel Food du ténébrion meunier de Protix

La liste des insectes qui pourront être utilisés en alimentation humaine s’élargit. Après un avis positif pour le ténébrion meunier produit par Agronutris et un autre pour le criquet de Protix, l’Agence a donné son aval cet été pour le ténébrion meunier de cette même entreprise. Il s’agit de la même espèce qu’Agronutris, mais le process de fabrication est différent. Pour la société française, il s’agit d’un Tenebrio molitor séché, tandis que Protix veut le proposer surgelé ou lyophilisé. L’avis de l’Efsa porte sur des formes entières ou en poudre.

Plus d’informations Ici

Ethiquable inaugure sa chocolaterie d’un tout nouveau genre dans le Gers

La Scop Ethiquable vient d’inaugurer sa chocolaterie bio à Fleurance (32). Son modèle éthique repose sur un partenariat noué avec les producteurs de cacao auxquels elle confie la première transformation du cacao, pour une meilleure répartition de la valeur ajoutée tout au long de la chaîne.

Plus d’informations Ici

Nestlé inaugure son plus grand accélérateur de start-up

Fin août, Nestlé a officiellement ouvert son tout dernier Accélérateur R+D à Lausanne, sur le centre de recherche fondamentale du groupe en Suisse. Il s’agit de la plus grande unité (4000 m²) faisant partie du réseau de 12 accélérateurs de start-up de Nestlé, dont les premiers ont été lancés en 2019.

Cette plateforme permet aux jeunes entreprises, étudiants et employés de Nestlé de travailler ensemble à des innovations alimentaires de rupture. Les équipes de trois à cinq personnes ont accès pendant six mois aux infrastructures scientifiques, technologiques et commerciales du leader mondial de l’alimentation. Chaque équipe reçoit également un soutien concret de la part de coachs en innovation et un mentorat de la part des hauts dirigeants de Nestlé.

Plus d’informations Ici

Des mesures pour renforcer la qualité de l’alimentation en restauration collective

Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, a annoncé, à l’occasion du salon Restau’Co (Paris), de nouvelles mesures pour renforcer la qualité de l’alimentation en restauration collective.

« Mon combat, c’est la qualité de l’alimentation dans nos cantines. Pour cela, nous devons permettre à nos enfants de manger plus de produits frais et de produits locaux. C’est pour cela que nous agissons à tous les niveaux, en renforçant la transparence sur l’origine des viandes, en donnant l’exemple au niveau de l’État mais aussi en investissant massivement grâce au plan France Relance » commente Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation.

Plus d’informations Ici